Defiscalisation investissement ehpad : Une loi qui permet le risque sans crainte ?

Après dix années de souffrance de la part du marché de l’immobilier, la reprise semble se confirmer.

D’autant plus que les s législatifs de la part de l’Etat vont conforter la reprise du marché. Depuis 2012 les lois Duflot puis Pinel ont permis au marché de se débloquer. Un stimulus qui était le bienvenu depuis que la crise a frappé la France à l’automne 2008.

Mais le marché a surtout repris les choses en mains avec des règles qui sont beaucoup mieux expliquées.
  • Une autre ambition française
  • Faire progresser la croissance
  • Un résultat conquérant
Depuis des décennies, la défiscalisation immobilière était mal comprise par les contribuables. Elle était même une fraude qui ne disait pas son nom. Pourtant il y a eu depuis 2012 cette reconnaissance officielle de la part de l’Etat. Vous pouvez maintenant investir votre épargne et conduire les projets immobiliers que vous souhaitez. C’est en substance le message implicite de l’Etat. Afin d’avoir toutes les informations pour choisir les meilleures investissements, il est possible de consulter le site http://defiscalisation-investissement-ehpad.com pour prendre la meilleure décision afin de ne pas risquer la perte de son épargne mais c’est impossible avec la loi Pinel.

Un risque contrôlé

Il y a en effet une loi qui détermine le cadre de l’investissement.

Et d’ailleurs avant tout acte d’achat il y a des procédures de vérifications administratives. Avant de s’engager dans un achat immobilier, la banque vérifie toujours les différents critères de revenus de l’individu. Puis c’est seulement ensuite qu’elle propose le dispositif Pinel car le plafond est lourd, 300 000 euros mais la loi n’impose pas d’approcher le plafond, il est en revanche interdit de le dépasser car les conditions de la loi ne s’applique pas. C’est pourquoi il vaut mieux mesure son investissement et opter pour un ou deux biens au départ avant de compléter le patrimoine immobilier sous le dispositif Pinel.